Assemblée des délégué-e-s 2018: l’APC entre défis actuels et projets d’avenir

L’assemblée des délégué-e-s de l’APC s’est déroulée le 6 novembre dernier à Ittigen, en présence d’une centaine de participant-e-s.

Politique européenne et mesures d’accompagnement, mais aussi élections, finances et projets futurs ont été au cœur des débats.

 

Barbara Gysi, présidente de l’APC et conseillère nationale, a accueilli les participant-e-s à l’assemblée des délégué-e-s en leur rappelant un passé pas si lointain, il y a 100 ans, où les Suissesses et les Suisses avaient fait la grève. « Je ne fais pas d’appel à la grève, mais les employé-e-s de la Confédération doivent lutter pour de bonnes conditions de travail ». Les débats aux Chambres sur le budget 2019 promettent d’ores et déjà d’être difficiles pour le personnel fédéral, malgré l’excédent de 1.3 milliard de francs annoncé par le ministre des finances. «Economiser sur le dos du personnel de la Confédération semble faire partie d’un programme pour certains parlementaires, peu importe le contexte financier», déplore Barbara Gysi.

Projets d’avenir
 «En 2030, que serons-nous ?» Cette question, Janine Wicki, secrétaire générale de l’APC, l’a adressée aux délégué-e-s, via un microtrottoir qui a suscité beaucoup d’enthousiasme. « Notre association veut se repositionner pour encore mieux répondre aux besoins actuels et futurs du personnel de la Confédération. C’est un chantier important que nous allons engager ces deux prochaines années», selon la secrétaire générale. Début 2019, l’APC démarrera une vaste enquête auprès de ses membres, de ses partenaires et des non membres. Ces réflexions stratégiques ont été accompagnées d’un film de présentation réalisé par Natascha Krebs, médiamaticienne, nouvelle collaboratrice au secrétariat de l’APC.

Pour l’avenir proche, les délégué-e-s ont accepté la création d’un nouveau poste de juriste au secrétariat, limité à deux ans, afin d’améliorer encore le soutien aux membres de plus en plus nombreux à rencontrer des difficultés à leur travail. René-Simon Meyer, vice-président de l’APC, a tenu à souligner que les cas de mobbing sont de plus en plus fréquents à la Confédération : « nous devons mettre la pression sur l’employeur pour faire cesser cette vague».

Mesures d’accompagnement et politique européenne
Comment les relations bilatérales vont-elles évoluer ? À quoi un accord-cadre pourrait-il ressembler ? Et qu’en est-il des « lignes rouges » formées par les mesures d’accompagnement ? Les participant-e-s à l’AD ont accueilli deux invités de marque : le Secrétaire d’Etat Roberto Balzaretti, chef de la Direction des affaires européennes, ainsi que Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l’USS.

Très attaché à la chose publique et aux aspects sociaux du droit, Roberto Balzaretti a été président de la section DFAE de l’APC. Un brin philosophe, il a rappelé que la politique est la somme de toutes les valeurs réunies dans un pays. A Bruxelles, il représente cette politique, dans l’intérêt de la Suisse. « Mais en politique extérieure, il y a toujours un « autre » et nous devons trouver ensemble compromis. Il faut sauvegarder les acquis en Suisse, voire renforcer la position des travailleurs et travailleuses ». Selon Roberto Balzaretti, un accord devrait être trouvé prochainement, encore faut-il qu’il soit accepté ensuite par le Conseil fédéral.

Daniel Lampart a quant à lui présenté le point de vue des syndicats. « Nous voulons être une partie de l’Union européenne, mais de la partie SOCIALE de l’UE. » Selon Daniel Lampart, le contexte a commencé à changer il y a 20 ans au sein de l’UE, vers davantage de libéralisation, vers l’économie de marché et non plus vers la protection sociale. En Suisse, le droit du travail est faible, mais les conventions de travail assurent de bonnes conditions d’emploi. L’UE les assimile à du protectionnisme : une attaque contre les salarié-e-s, selon les syndicats. « Nous combattrons par voie de référendum si c’est nécessaire. Nous devons toutes et tous ensemble lutter pour nos salaires ».

Partie statutaire
Nicolas Schmidt, caissier de l’APC a présenté les comptes 2017 : « nous avons réalisé de nombreux projets l’an passé, avec un budget en grande partie respecté et un résultat parfaitement conforme aux perspectives financières ». Comptes et budget ont tous deux été approuvés par les délégué-e-s.

Durant l’après-midi, l’ensemble des organes de l’APC ont été (ré)élus par les délégué-e-s (voir encadré). Il s’agissait notamment de remplacer les membres du comité directeur démissionnaires Anne Satir (Zurich) et Walter Suter (DFAE), tous deux vivement remerciés par Barbara Gysi et tous les délégué-e-s pour leur engagement au sein de l’APC. Ruedi Lüthi (Département des finances) et Markus Meili (DFAE) ont été élus à l’unanimité.


ELECTIONS
Ont été élus à l’unanimité : 

  • Présidente d‘association:  Gysi Barbara, sortante, section St-Gall
  • Vice-président d’association: Meyer René-Simon, sortant, section Genève
  • Caissier d’association: Schmidt Nicolas, sortant, section AVANTI

Quatre membres du comité directeur

  • Walser René, sortant, section Süd-Ost
  • Woodtli Indriaty, sortante, section AVANTI
  • Meli Markus, nouveau, section DFAE
  • Lüthi Ruedi, nouveau, Section Dép. des finances

La secrétaire générale

  • Wicki Janine, nouvelle

Un membre de la commission de gestion

  • Fries Kay, nouveau, section Zurich

Les membres de la commission du DDPS/RUAG

  • Brunner Mario, nouveau, section DDPS
  • Cazzaniga Hans, sortant, section Lucerne
  • Elmiger Pius, sortant, section Lucerne
  • Ettlin Hugo, sortant, section Unterwald
  • Koskelainen Andrea, sortante, section DDPS
  • Manetsch Albert, sortant, section Interlaken
  • Walser René, sortant, section Süd-Ost
  • Werro Andrea, sortant, section Dubendorf

Les membres de la commission du domaine des EPF

  • Caprani Manuela, nouvelle, section Zurich, EPFZ
  • Fries Kay, sortant, section Zurich, EAWAG
  • Höwecke Bert, sortant, section Zurich, WSL
  • Morard Jacqueline, sortante, section APC-EPFL
  • Senn Marianne, sortante, section Zurich, EMPA
  • Urech Andreas, sortant, section Zurich, groupe local PSI

Les membres de la commission de l‘égalité

  •  Wicki Janine, nouvelle
  • Imobersteg Rahel, nouvelle
  • Hauser Marc, nouveau, section Zurich
Retour  à l'aperçu

Plus fort.e.s ensemble. Devenez membre de l'APC et profitez...

…de nombreux avantages tels que des conseils juridiques concernant votre emploi, de nombreux rabais, une représentation efficace de vos intérêts et bien plus encore...